Un autre Congrès prend fin

Une journée plus tard et de retour chez moi, voici ma dernière contribution à ce blog concernant le Congrès et SHC.  L’aventure a certes été au rendez-vous.

Ma dernière journée au Congrès et à la réunion du SHC a été plus courte que les autres journées.  J’ai dû prendre l’avion tôt dans l’après-midi afin de pouvoir prendre le transit de l’aéroport jusque chez moi.  Cela dit, j’ai manqué la première session à 8h30 car mon alarme n’a pas sonné (à moins que je ne l’ai pas entendue).  J’ai donc seulement réussi à me rendre à un panel qui me semblait très intéressant.  Le panel «La narration du passé visuel » ne toucha pas nécessairement à mon projet de recherche mais présentait un concept et des idées concernant la façon dont les historiens et les historiens d’art utilise leurs sources comme évidence.  Erin Morton nous a présenter le cas d’un artiste dit folk et de l’utilisation, et la façon dont les pièces de cet artiste ont été placé dans un musée afin de créer une sorte d’histoire du Canada et un récit qui raconte l’histoire des pionniers au Canada.  Susan Cahill présenta son projet d’art visuel en ligne ou elle espère pouvoir obtenir, éventuellement, la participation du public qui créerait des récits et la narration de ces pièces d’arts visuels après les évènements du 11 Septembre 2001.  La surveillance, dans ce contexte, est un modèle heuristique qui peut être utilisé pour encadrer le projet.  Continuant dans le monde virtuel, John Bonnett présenta les applications possibles du monde des jeux vidéos et de la cartographie GIS afin de créer un récit plus complexe avec une narration alternative.  La convergence de plusieurs catégories analytiques peut être utilisé pour présenter la narration de façon cohésive tout en maintenant l’hétérogénéité de la population en question.  Par exemple, Bonnett démontre que nous pouvons inscrire à chaque édifice sur une carte en trois dimension, l’ethnicité de tous les résidents et ensuite, nous pouvons y inscrire, par une autre couleur, la class socio-économique des résidents.  Ce processus pourrait continuer avec plusieurs autres catégories.  L’ajout de chaque catégorie change et présente la variabilité dans le récit.  Le panel termina avec une longue période de questions ouvertes, ce qui m’a permis de voir et d’écouter les questions de l’audience surtout en ce qui concerne la façon dont nous utilisons les textes comme source primordial d’évidence en histoire et qu’en histoire de l’art, le visuel est présenté comme source d’évidence plus légitime que le texte.  La discussion passa donc plusieurs minutes sur le sujet afin de conclure que les deux sont utiles et doivent être utilisés en conjonction l’un avec l’autre.

Après la session, ce fût un trajet rapide à l’aéroport pour mon retour à Waterloo.  Heureusement, j’ai pu suivre les présentations suivantes, surtout celles concernant l’enseignement de l’histoire après le rapport du CVR, sur Twitter #CHASHC2016.  Une réflexion sur mon temps au Congrès et au SHC en particulier m’a aidé à voir que ce que je pensais ressortir le plus du Congrès, soit les présentations, n’était qu’une petite partie de mon aventure.  Les discussions après les présentations, des fois au restaurant ou au pub, et les rencontres que j’ai pu faire avec d’autres personnes qui sont sincèrement merveilleux et intéressés dans les mêmes projets que moi m’ont donné plus que des connections, mais des amis.  J’ai fait le parcours du Congrès et j’ai eu des moments que je n’oublierai jamais.  Une amie et moi sommes partis à la recherche de la statue d’Hippocrate dans la faculté de médecine afin d’y prendre une photo pour une amie et nous avions eu toute une aventure qui inclus une course frénétique dans la pluie que je dirais presque torrentielle et une série de photos à un village historique.

Tout considéré, malgré le fait que certains panels ont été réorganisés, la réunion de la SHC et de la SCHM furent décidemment de grands succès et j’ai hâte à l’année prochaine lorsque le Congrès sera à Toronto à Ryerson.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s